Que savoir avant de mettre le téléphone de quelqu’un sous surveillance ?

On est nombreux à avoir besoin de contrôler ce qu’il se passe sur le téléphone d’un proche, qu’il soit ami, enfant, partenaire, etc. Entre la tentation de passer à l’acte et le moment où on franchit effectivement le pas, il y a quand même quelques interrogations qui nous trottent dans la tête. Si après ces interrogations, vous avez décidé qu’il fallait que vous mettiez le téléphone d’autrui sur surveillance, voici ce que vous devez savoir avant de sauter le pas.

Il faudra un contact physique la plupart du temps avec le téléphone cible

Un logiciel espion ne s’installe pas sur un téléphone simplement à distance. Cette alternative existe, mais elle nécessite certaines conditions assez difficiles à réunir pour être utilisée. Il faut donc savoir qu’en général, l’installation d’un logiciel espion pour la surveillance d’une personne nécessite un contact physique avec le téléphone de cette personne. Vous devrez installer le logiciel espion sur le téléphone afin qu’il vous transmette toutes les données que vous souhaitez recueillir.

En fonction de la marque du téléphone, il faudra tout de même vérifier la compatibilité du téléphone avec le logiciel choisi. Certaines applications de ce type disparaissent après installation afin de transmettre en arrière-plan les informations du téléphone surveillé. D’autres par contre restent bien visibles.

La loi encadre cette pratique

Plusieurs profils de personnes peuvent souhaiter surveiller le téléphone d’autrui pour une raison ou une autre. À ce propos, la loi interdit de placer une personne sous surveillance à son insu. Ainsi, dans la mesure où vous informez votre cible du fait que vous allez l’espionner et surveiller son activité, vous n’agissez pas en dehors du cadre de la loi.

Si vous procédez à l’installation d’un logiciel espion sur le téléphone d’autrui sans l’en avertir, vous risquez de tomber sous le coup de la loi. Selon votre relation avec le propriétaire du téléphone cible (employé, enfant, partenaire, etc.), cela peut prendre des proportions assez graves.

La plupart des applications gratuites sont peu performantes

Si vous souhaitez espionner une personne, n’utilisez pas de logiciel gratuit. C’est une erreur qui vous conduira à vous faire prendre facilement. Il existe sur le marché une multitude de logiciels de ce type, mais il n’y en a que très peu qui soient véritablement performants. Quand ils ne fonctionnent pas n’importe comment, ils sont faciles à détecter. Pour ne pas avoir à faire d’expérience désagréable de ce type, préférez des logiciels payants. Ils sont souvent plus efficaces et moins faciles à détecter. Le plus souvent, vous aurez le choix entre plusieurs offres d’abonnement pour la surveillance d’un téléphone cible.

La surveillance d’un téléphone n’est pas infaillible

Pour surveiller un téléphone qui n’est pas à vous, vous serez amené à y installer un logiciel espion. Il n’est pas impossible que le propriétaire détecte votre activité en arrière-plan. Par exemple, en s’approchant d’autres appareils, son téléphone peut créer des interférences du fait de votre logiciel espion. De même, s’il est attentif, le niveau de charge de sa batterie descendra plus vite que d’ordinaire et il s’en apercevra.

Si cela arrive, il lui suffit de faire une recherche sur le téléphone pour identifier les applications qu’il n’a pas installées. À partir de là, quelques recherches suffiront pour lui permettre de supprimer votre logiciel espion et éventuellement vous démasquer. À moins d’être absolument certain que c’est ce que vous devez faire, évitez donc de surveiller un téléphone qui appartient à autrui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *